FAQ DE L'ÉLU

Préparer le séjour linguistique avec votre CE ?

l'équipe cequoia

Par l’équipe Cequoia
le 21 mai 2018

Mis à jour 13/06/2018 : des modifications ont été apportées à l’article.

Le CE : premier soutien aux colonies de vacances et aux séjours linguistiques.

D’après un rapport parlementaire sur le financement des colonies de vacances datant de 2013, les comités d’entreprises participent dans 14,6% des vacances des 5-19 ans alors que le deuxième financeur, les caisses d’allocations familiales, se situent sous les 5%. Les colonies de vacances sont donc un axe non négligeable pour vos collaborateurs. Il revient bien sûr à vous, en tant qu’élu, de sonder votre société afin d’estimer si un tel investissement serait utile ou non. À savoir que l’investissement sur les colonies de vacances entre dans le budget d’Oeuvres Sociales et Culturelles. Il n’est donc pas envisageable d’utiliser une partie du budget de fonctionnement. Dans certaines sociétés, la colonie de vacances permet un mélange culturel et entre les différents milieux sociaux. Il s’agit d’un avantage important pour les salariés ayant des enfants qui plus est.

Le comité d’entreprise peut prendre en charge tout ou partie du court voyage linguistique à l’étranger des enfants du salarié. Cette participation n’est pas soumise à cotisations sociales, dès lors que les cours de langues auxquels participent les enfants ne constituent pas une part prépondérante du séjour.

A contrario, le financement des dépenses engagées pour que l’enfant réalise une année scolaire à l’étranger, ou le versement de bourses d’études, entrent dans l’assiette de cotisations et contributions sociales.

Préparer le séjour linguistique.

Dans un premier temps renseignez-vous sur l’encadrement du séjour, les conditions de transports et de transfert. Normalement vous disposez d’un interlocuteur en France et dans le pays en question pour répondre à vos questions. Il doit être disponible avant et après le séjour. Ensuite vous devez souscrire à une assurance. Si le séjour linguistique a lieu en Europe il vous faut une assurance responsabilité civile. Si le pays est hors de l’Union Européenne il vous faut avoir une responsabilité civile, une couverture médicale et une assurance rapatriement. Enfin formalisez en mettant à jour votre carte d’identité ou votre passeport. Enfin, certains pays nécessitent un Visa.

L’hébergement.

Vous aurez le choix entre deux types d’hébergement : soit en famille d’accueil où l’enfant est avec des personnes dans la même tranche d’âge dans des chambres non mixtes, soit en hébergement collectif comme un campus ou une université et à ce moment l’organisme doit vous fournir le détail complet du lieu.

Choisir les bons cours.

Pensez enfin à sélectionner les bons cours en rapport avec les besoins de l’étudiant. Vous avez accès à une description de chaque cours donnés, un récapitulatif de l’avancé ainsi que le nom des différents intervenants. Les classes ne doivent pas dépasser 15 personnes et être à moins d’une heure du lieu de résidence.

AVEZ-VOUS TROUVÉ CET ARTICLE UTILE ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de note)

SUR LE MÊME SUJET

Besoin d’aide ?

Vous avez une question bien particulière ou vous avez un problème avec l’utilisation de notre plateforme ? N’hésitez pas à nous contacter directement ou à consulter notre page sur l’utilisation de Cequoia.

Un avis à donner ?

Vous souhaitez nous faire un retour positif (comme négatif) sur un de nos prestataire ? Aucun soucis, nous avançons grâce à vous. N’hésitez pas à donner votre avis.

Envie de lecture ?

Sur Cequoia, nous avons un système de newsletter simple et clair. Toutes les 2 semaines recevez dans votre boite mail un condensé de l’actualité sur votre fonction. N’hésitez donc pas à vous abonner.

Nos prestataires reviennent vers vous

Sans engagement et gratuit.